les soirs où je ne blogue pas

Publié le par Caco

Il y a la fatigue de la fin de la semaine. La mienne tout d'abord : ma fin de semaine tombe le jeudi, encore que, par exemple ce soir je sois de vernissage et demain de spectacle. Ce ne sont pas tant les évènements que leur préparation qui demandent du temps et de l'énergie. Il y a aussi la fatigue de l'Homme des bois, une semaine de bûcheronnage, ça vous épuiserait l'homme le plus fort de la terre (qu'il n'est pas loin d'être, me dis-je parfois). L'Homme des bois, en fin de semaine, ne me seconde plus dans la logistique quotidienne. Et enfin il y a la fatigue de Mamzelle, qui arrive pile au moment où on voudrait se relâcher un peu, mais il ne faut pas. Parce que ça tourne mal, toujours, quand le cadre s'affaisse.
Hier soir par exemple, c'est la maman d'une de ses copines de classe, voisine et copine de nous, de surcroît, qui l'a récupérée à l'école pour cause d'embourbage de véhicule de l'Homme dans un bois de l'Aude. Lorsqu'il se fut tiré de ce mauvais pas et qu'il se présenta devant la porte de la copine, Mamzelle lui réserva un accueil réservé en l'informant qu'elle était invitée à dîner, plait-il, et qu'on lui avait proposé des frites - comment lutter ?
Quand je rentrai du travail, je le trouvai donc seul. Je tournai en rond quelques minutes en me demandant que faire de la sur-activité du soir à laquelle mon corps s'est habitué, faut bien. Nous nous sommes alors souvenu qu'il fut un temps où nous prenions l'apéro, parfois, en fin de semaine. Dont acte.
Il s'en fut ensuite la chercher et revint avec une lutine sur-excitée. La crise ne fut pas longue à arriver. Beaucoup plus longue à juguler par contre. Elle nous a vidés de notre substance jusqu'à la fin de la soirée - écourtée pour ma part. Dans ces cas-là, autant se coucher - il y aura bien des lendemains, pour raconter...

Publié dans les petites histoires

Commenter cet article

Lise 09/02/2008 10:03

Pas tujours simple de "gérer" leur fatique, et la nôtre...J'avoue que certains soir,s come hier, le film était le bienvenu...

Caco 09/02/2008 15:51

Rah... les fin de semaines...

Le p'tit crobard 08/02/2008 14:06

Elle a l'air d'un sacré numéro, votre fille, et la vie avec elle n'est de toute évidence pas de tout repos...

Caco 09/02/2008 15:53

"Elle est très éveillée et très bien élevée votre petite fille".C'est ce que nous a dit la dame à côté de nous, au restaurant, ce midi.Ce qui est déstabilisant, et assez épuisant, c'est aussi cet effet de douche écossaise. On ne sait jamais trop pourquoi, comment, son humeur passe de joyeuse à colérique, pourquoi elle est tout l'un ou tout l'autre, et d'où elle tire cette puissance dans l'émotion...Le repos, ce n'est pas pour ces jours-ci en tous cas ;)

Mema 08/02/2008 10:57

Bien vu cécile!Bonne journée

Caco 08/02/2008 13:09

Merci :) et à vous tou(te)s aussi !

Cécile 08/02/2008 10:46

la prochaine fois, bois un peu plus à l'apéro !! et laisse-la dormir chez sa copine !!Bisous ma Caco...

Caco 08/02/2008 13:08

Oui c'est ce que je ferai probablement ! Soit je me saoule d'abord, soit je la laisse toute la nuit !