à l'origine

Publié le par Caco

Puisque le printemps revient, il paraît, et puisque j'ai précocement traqué ses traces toute seule dans mon coin... et puisque vous êtes encore quelques fidèles à passer sur ces pages poussiéreuses, je vous livre les résultats de ma quête photographique.

 

prtps1_73.jpg

 

 

prtps2.jpg

 

Et merci à vous qui par vos visites maintenez ce blog à son niveau historique, celui des débuts, quand je ne voulais pas être connue même anonyme, dans ce lointain passé que je retrouve par bouffées où entre autres, j'errais sur mon chemin, un peu paumée, où j'avais envie de consigner mais sans savoir par où commencer, à cette époque attendrissante où je pensais que le blog rank était une note sur vingt et où ma bible était une notice de compact numérique.

A l'origine, il y avait quelques copines... ;)

 

prtps3.jpg

Publié dans saisons

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Théobald 24/05/2010 01:03



Il ne me semble pas qu'il existe de trésor sans sa poussière. La longévité est un bel écrin.


Et vos pages, une terrasse de refuge en montagne.



Caco 28/05/2010 16:16



Merci Théobald.
Aujourd'hui je vous propose une escapade près de la mer, ça marche aussi ?



Colchique 11/05/2010 22:00



T'as des yeux poètes... (et un bras super long !!)



Caco 28/05/2010 16:16



Pouète toi-même ! ;)



Colchique 10/05/2010 22:59



d'ailleurs tiens, comment tu as fait ???!! t'es pas si grande ??!!



Caco 11/05/2010 14:05



Coucou Lise ! :)


Mema : Et d'ailleurs... si on se prévoyait une autre petite virée de début d'été ?
Ou de fin de printemps ?


Akä : Tes mots qui remuent cette vieille habitude de me croire toute-seule-dans-mon-coin...


Emmanuelle : Tu es du début plus un souffle ma belle :)
Pas de nouvelle page à te proposer, à part ma messagerie (qui prend aussi un peu la poussière par périodes ;) )


Laurette !! Quel plaisir ! Un gros poton à toi.


Telle : Pas à ma connaissance ! :)


Colchique : Par chance, oui... sinon pour la photo, c'était à bout de bras, à l'aveugle.
En général j'en réussis 1/3 à 1/4 dans ces conditions-là. Vive l'ère numérique !
(Je t'embrasse)



Colchique 10/05/2010 22:58



Et puis les copines ont fait place aux amies... j'en connais même une qui a les larmes aux yeux devant presque chacune de tes photos...


Même que celle du chapeau de paille...



telle 10/05/2010 22:45



C'est vrai, il y a un autre endroit moins poussiéreux ? (enfin, je ne trouve pas celui-ci poussiéreux mais lumineux)