de retour :)

Publié le par Caco

Une page s'est tournée hier, définitivement, avec les obsèques de mon grand-aimé grand-père. Il y a toujours la peine, mais je ne puis m'empêcher de m'émerveiller sur le renouvellement à venir, de me sentir libre sur cette page blanche qui s'ouvre. Nous jetons déjà nos projets communs sur les lignes du temps à venir. Chacun ses notes et soupirs sur la partition : s'il est une chose que nous savons faire, c'est bien jouer ensemble intuitivement notre air tendre, gai et entraînant.


Je vous remercie de vos commentaires, chacun m'a accompagnée dans ma colère, mes regrets, mes larmes, et aussi mes moments de joie, car il y en eût... Je suis profondément touchée par ce partage.
Il est une chose fondamentale que j'ai compris aussi en lisant ce que certaines ont dit sur l'enfance que l'on quitterait un peu plus en perdant ses grands-parents... ce serait un peu long à expliquer, mais votre lecture m'a permis de lever le voile sur un manque que je traîne depuis l'enfance, justement. Un manque auquel je vais pouvoir palier, en plus. Alors encore merci :)

Je n'ai pas pris de photo depuis des jours, alors voici deux petit instantanés en mots.

Hier soir sur le chemin du retour la pluie s'est arrêtée de tomber, les nuages se sont espacés, révélant leurs volutes blanches sur le fond bleu intense du ciel. Ils se suivaient tous, plus majestueux les uns que les autres, sur les longs corridors mystérieux du vent. Parce que dans ce coin du Tarn, le vent a des desseins qui lui sont propres, et ce n'est pas une armée de nuages, fussent-ils éléphantesques, qui le détournera de sa trajectoire. Au contraire, il n'a pas son fort pour les aligner sagement et les mener où bon lui semble...

Un peu plus tard, à la maison, un petit tour dehors me donna le spectacle fugace d'un ciel déclinant. Derrière l'érable, un ciel doré et luisant : les derniers rayons d'une journée sur Terre, tout d'ombres et de lumières.

(Vous me croyez si je vous dis que j'ai une pêche d'enfer ? :D )

Commenter cet article

Mema 04/05/2007 09:25

Milles bisous en passant...bonne journée à toi

Caco 04/05/2007 18:04

Gros bisous Mema !

KaMaïa 04/05/2007 01:47

Le tourbillon de la vie est comme les montagnes russesCa monte... Ca descend...Ca monte... Ca descendMais il faut avoir les yeux et le coeur bien haut perchés pour savoir voir et s'émerveiller de la beauté, quand on est dans la peine :o)

Caco 04/05/2007 18:04

Voilà, je m'accroche aux wagons ;)

Emmanuelle 03/05/2007 21:26

je pense à toi.

Caco 04/05/2007 18:03

Merci pour tes pensées Emmanuelle.

cécile 03/05/2007 20:14

Parce que la vie est là, parce que tu es la vie... Voilà pourquoi cette pêche de paradis !! Carpe diem...

Caco 04/05/2007 18:03

C'est juste... et aussi peut-être parce que le tunnel est bien sombre, alors la lumière, dehors, waouh !

mamansursaplanete 03/05/2007 16:13

Bien sûr que je te crois :-)

Caco 04/05/2007 18:02

Ouf ! :)