le retour du soleil couchant

Publié le par Caco

Fichier hébergé par Archive-Host.com
(clic)

Vous aurez reconnu ce haut lieu d'exaspération, mon second espace de travail, le laboratoire du goût, l'antre de la cuisinière. Pour exacerber son charme, les architectes ont jugé bon de l'orienter plein nord, et de le nantir d'éléments bleus (et le bleu dans les pièces nord... brrr...). Je ne parlerai pas ici du carrelage moutarde chiné, vous saurez juste que j'évite de le croiser dans les yeux - parce qu'il est presque vivant, oui. Et extrêmement salissant, mais quand on aime !...

Il est tout de même quelques minutes de pure grâce à vivre dans cette pièce. C'est l'au-revoir au soleil, que l'on ne peut voir que 6 mois de l'année, et dans la cuisine exclusivement. Les mois d'hiver, il flamboie sur nos murs aveugles, en pleine tranche de l'immeuble.
Le soleil est revenu se coucher hier dans ma cuisine, je le savoure...

Publié dans saisons

Commenter cet article

béné 19/03/2008 20:06

tu dis que c'est une pièce très froide mais en regardant cette photo, on croirait sentir les derniers rayons du soleil se poser sur sa joue, un peu alanguis...

Caco 20/03/2008 06:20

Oui... c'est tout à fait le sentiment qui me gagne quand l'heure du rayon de soleil arrive... j'oublie tout le reste pour me détendre d'un coup et écarquiller mes yeux, le torchon ou la cuillère en bois à la main !

Cécile 18/03/2008 23:35

Moi, j'y avais vu la pluie se coucher, non loin d'une balance de mon enfance... Tu sais qu'un de ces quatre, je vais débarquer, rien que pour voir ta cuisine flamboyer !! (et manger du dahl !!) ;)Demain... héhé !!

Caco 19/03/2008 11:29

Oui c'est vrai vous nous aviez apporté le sale temps ;pQuand tu veux, je commence à émincer le gingembre ! Arrivez vite sinon il y en aura trop !!Gros bisous :)

Juliette 18/03/2008 23:30

Hum, comme ça doit être agréable ! Je viendrais bien boire un thé !Le coucher de soleil, pas la pièce telle que tu la décrit ;-) Magnifique photo bien sur ! J'aime beaucoup le jeu intérieur-exterieur, les ombres, les lignes, les couleurs, tout y est.

Caco 19/03/2008 11:28

Je suis un peu dure avec ma cuisine-prison (j'ai fait le lien après avoir lu ton commentaire... les lignes parallèles, très présentes, sans aucun point de fuite (!)... mais c'est vrai que je la ressens un peu comme ça : le passage obligé, pendant un temps indéterminé, tous les jours, tous les jours, tous les jours... je déteste cette obligation, même s'il m'arrive d'aimer ce que j'en fais... parfois...)Merci de tes mots ! tu passes quand tu veux, c'est la bonne saison pour apprécier le bleu, et puis ce petit côté vintage, elle a du charme quand même ma cuisine hein ;)