je vous donne rendez-vous...

Publié le par Caco

... ce soir devant la télé !
sur ARTE le 11 Mars à 21 heures

Arte va diffuser le film "Le monde selon Monsanto, de la dioxine aux OGM, une
multinationale qui vous veut du bien" de Marie-Monique Robin.
C'est une enquête rigoureuse et approfondie sur une multinationale, une
multinationale productrice de l'agent orange, de la dioxine, de l'hormone de
croissance, du Round Up et des OGM.

Les résultats de l'enquête, menée depuis quatre ans, sont implacables.
Nous vous invitons à faire circuler l'information dans tous vos réseaux, à
soutenir ce film et le livre (plus complet) qui va paraitre aux Editions de la
Découverte le 6 Mars.

Bien sûr, la réalisation du film et sa diffusion ne sont pas du gout de
Monsanto, qui dispose de nombreux moyens de pression et n'hésite pas à se
débarrasser de ses opposants, d'une manière ou d'une autre comme l'illustre le
film : sa diffusion la plus large possible sera une première
garantie pour la réalisatrice et l'avenir du film.

Le DVD va être disponible dès le 11 Mars en exclusivité sur arteboutique.com et
dans les magasins Nature et Découverte.

En attendant, ne ratez pas la diffusion sur ARTE le 11 Mars à 21 heures, faites
circuler l'information, réservez votre soirée, voyez le avec des amis,
organisez une réunion autour d'une diffusion publique.

Au moment où est discutée la loi sur les OGM, c'est un outil précieux !
 (Tout arrive ;) ) 

Publié dans les yeux ouverts

Commenter cet article

rouby 21/03/2008 15:19

comparer la pénicilline aux OGM. Parce que les uns sauvent là où les autres menacent la santé publique... Comment savez vous que cela menace la santé publique ? lors de l'invention de la pénicilline tout le monde ("le bon peuple") avait peur et si on avait appliqué un principe de précaution tel que vous le concevez, la mortalité infzantile serait tres élévé et l'espoir de durée de vie stagnerait. Vous voulez vous deplacez partout, rapidemment, manger tout ce que vous voulez, ne plus souffrir et vivre le plus vieux possible et etre sure d'avoir des enfants et en bonne santé mais tout cela sans pollution, sans modification génétique, avec du "bio" partout. Vous polluez avec votre voiture, votre frigo, machine à laver, vous exploitez des enfants chinois avec vos vetements et appareils hifi, tv ... mais les ogm c'est du poison, pourquoi ? je pense que c'est issu d'une pensé bien catholique, la nature, c'est super, dieu l'a créé et faut pas y toycher ! Seulement la nature c'est aussi des loup qui mange des pauvres brebis, des millions d'especes qui disparaissent d'elle même, du charbon ultra poluant lorsqu'elle brule ou se decompose ... et y'a pas de dieu.

Caco 21/03/2008 16:13


Comment savez vous que cela menace la santé publique ?
Grâce aux donneurs d'alerte et à leurs expériences au contenu éloquent. Il y a aussi les conséquences sur la santé des agriculteurs qui utilisent les pesticides y afférents. Il y a tout ce que l'on
nous cache sur l'agriculture et l'élevage, avec les images publicitaires en contrepoint - tout cela n'aide pas à instaurer un climat de confiance, il faut le dire ! Et puis, surtout, j'en fais
l'expérience tous les jours dans mon corps... quand je mangeais dégueulasse, j'avais des problèmes de peau, de cheveux, une forme minable, des allergies à beaucoup de substances et je développais
toutes les maladies qui passaient par là. Je passais une bonne partie de ma vie dans les salles d'attente des cabinets médicaux et parfois aussi hélàs les hôpitaux... Tout cela est un mauvais
souvenir. Je ne suis pas, je ne serai jamais quelqu'un de vigoureux, mais ma qualité de vie s'est grandement améliorée depuis que j'ai diminué (après avoir évincé complètement) les produits
laitiers en même temps que je m'efforce (c'est un réel effort quand on gagne chichement sa vie) de consommer bio. Alors oui, je le sais. Les OGM sont mauvais pour mon organisme. Et il semble que je
ne sois pas seule dans ce cas !
Il n'y a que vous ici qui parlez de dieu. Personnellement, je n'y crois pas. Je n'ai même pas été élevée dans un milieu religieux. Je trouve presque exotique (pour ne pas dire un peu ringarde)
cette théorie que vous avancez... Dieu est devenu une légende pour la plupart de nos congénères, pour le moins la réflexion a un petit peu avancé et il me semble loin, le temps où les oeuvres
divines étaient intouchables et où la menace du purgatoire ou de l'enfer remplissait les églises...
A part ça, comme vous ne savez rien de mon frigo, de mes vêtement, de ma consommation d'énergies fossiles et de tout ce que je mets en oeuvre pour diminuer mon empreinte écologique, je vous
remercie de garder vos leçons pour vous. Je suis sûre que vous avez autant de travail que nous en avons au sein de notre foyer pour appliquer les principes qui nous tiennent tant à
coeur...


rouby 16/03/2008 14:53

C'est vrai cela fait du bien de pouvoir discuter tranquillement.
Le probleme est l'acceptation/gestion du progres dans notre société. N'oubliez pas que tout "découvreurs" (sauf pour la conquete cf C.Colomb) ont été pourchassé, brulé par les religieux car cela leur faisait peur. C'est le meme principe ici, pourquoi ne pourrions nous pas manipuler un adn ? (parce que c'est une creation d'un dieu ?). Tout ce que vous mangez depuis que vous etes nées a deja été manipulé, le mais, le blé, les vaches, le boeuf ont été rendu plus fort, plus resistant pour nourrire une population de plus en plus nombreuse. Ce phénomène n'a rien de nouveau. D'accord ces société font ca pour l'argent (quelle decouverte !) mais elles ne peuvent pas empoisonner la planete entiere et elle ne font pas des benefices si faramineux (7 milliards pour Monsento, comparez ca à Totale, Microsoft ...). Si on avait appliqué un principe de précaution préconnisé par des Bové et consort, il n'y aurait jamais eu la penicilline. Pour sortir un nouveau produit il faut faire des années de test au sein d'un protocole, j'attend que la poignée de scientifique qui conteste utilisent ces memes protocoles afin de trouver des anomalies et ce n'est jamais le cas !
Pour ma part, j'hallucine que ces memes mouvements "ecologique" n'ouvrent pas leur grande bouche pour hurler contre la culture de vegetaux pour etre transformé en essence pour que le gros blanc continue de conduire sa bagnole alors que 1/4 de la planete n'a pas a bouffer et que cela pollue autant que le petrole ! (et la toute les etudes scientifique le prouve)

Caco 16/03/2008 17:11

Pour raisonner ainsi, il faut je crois se focaliser uniquement sur les bienfaits / méfaits de la chose vu de notre côté (pays consommateurs). Au-delà, des millions d'agriculteurs et leurs familles sont sévèrement atteints dans leur intégrité physique par l'utilisation d'engrais, corollaire des OGM Monsanto.Mais soit, "oublions" un instant la souffrance de ceux dont le travail nous nourit.Je crois qu'il y a la recherche d'un côté (qui peut ne pas blesser l'humain, du moins je l'espère), qui se rend tout de même responsable de tortures sur des animaux. Mais passons.La recherche est une chose, et son prolongement dans nos assiettes en est une autre, qui doit être sévèrement contrôlée. Et dans l'idéal, il me semble qu'un principe de précaution devrait être parfois appliqué. Je n'arrive pas à comparer la pénicilline aux OGM. Parce que les uns sauvent là où les autres menacent la santé publique... Il y a un delta énorme entre l'administration de médicaments-tests à des personnes condamnées par leur maladie, et l'insertion obscure d'aliments douteux dans l'assiette de milliards d'individus, sans prendre en compte leur état de santé, leur tranche d'âge (nos gamins ! nos vieux !!), etc.Où sont les années de tests dont vous nous rappelez la nécessaire existence ? Ils sont là, grandeur nature, et les résultats ne se font pas attendre... A quoi relier tous ces cancers qui fleurissent dans des corps de plus en plus jeunes ? Ces enfants allergiques ? L'obésité ?...Cet échange me fait réfléchir... Ce qui me ferait vraiment plaisir, je crois, ce n'est pas que la recherche s'interrompe pour ne pas blesser les animaux, ce n'est même pas que les champs d'OGM soient rayés de la planète. Pour moi le plus urgent c'est que les gens sachent. Qu'ils réfléchissent avec autre chose que leurs peurs. Que le mot responsabilité retrouve son sens. Que tout le monde sache par quoi passe le monde animal pour que nous puissions produires médicaments et vaccins, viande à chaque repas... Si tout le monde sait, si les choix sont faits en conscience, j'ose croire qu'assez de mécontentements se feront entendre, et que des morts inutiles pourront être évitées.Pour ce qui est des biocarburants, j'ai entendu partout des voix s'élever contre cette aberration... je suis surprise de votre remarque d'ailleurs...Les bénéfices des différentes branches ne sont pas forcément comparables. Certains secteurs sont plus lucratifs que d'autres. Peut-être que la politique proactive (et sûrement risquée) de Monsanto est liée à une certaine précarité sur le marché ? Il est écrit dans un document confidentiel qu'il leur est impensable de perdre un seul dollar. C'est peut-être que le marché de l'agroalimentaire est tendu. Je ne puis que lancer des hypothèses, ne le connaissant pas bien.

rouby 14/03/2008 19:19

quel était son interet à faire tout un docu sur une fausse histoire d'organe prélévé, et sur le faite que vraiment le paranormale ce serait dommage que ça n'existe pas ?
Au passage, elle vend ses reportages (si, si, ça existe). Et une nouvelle fois, vous vous trompez, je repasse ...

Caco 15/03/2008 20:47

Soyez le bienvenu ici, alors :)Je n'ai pas eu le temps de lire tous les liens afférents aux articles que vous nous indiquez. Par ailleurs je choisis de ne pas m'intéresser aux autres reportages de la journaliste - essentiellement par manque de temps. J'en viens aux failles scientifiques relevées sur la "démonstration" de la journaliste. Tout d'abord une "démonstration" de ce type (journalistique) ne s'opère pas comme une démonstration scientifique. Là où les hypothèses-expériences-conclusions priment d'un côté, avec une démarche purement logique, dans la seconde on s'y prend comme lors d'un procès, avec recherche d'éléments parfois disparates, pour aboutir à une accumulation de preuves, lesquelles découlent sur une présomption de plus en plus importante.Aussi les approximations scientifiques évoquées dans cet article ne me paraissent-elles pas suffisantes à laver Monsanto de tout soupçon, hélàs. Je dois aussi être honnête et vous avouer que mes connaissances en la matière ne m'ont pas permis de comprendre la totalité du texte que vous nous soumettez. C'est peut-être à cela que servent les approximations de beaucoup de reportages : permettre à un public non averti de saisir certains rouages, au détriment d'une exactitude fine qui n'est de toute façon pas à sa portée...Je soulève aussi le fait que l'aspect scientifique est le seul remis en question (hormis la crédibilité de la journaliste, dont je me détourne sciemment) alors que l'ensemble du reportage est riche de bien d'autres dimensions : réseaux d'influences, nombreux témoignages, du paysan à l'ancien ministre de l'agriculture américain en passant par nombre de scientifiques !Pour finir, je voudrais dire ici à quel point je serais soulagée de ne pas croire à ce reportage, d'effacer mes craintes pour cette civilisation déclinante dans laquelle j'ai choisi d'avoir un enfant. Mais je ne puis me détourner de mon propre raisonnement, notamment pour ce qui concerne l'alimentation (et pas uniquement les OGM et le RoundUp loin s'en faut), mais aussi l'avenir de la démocratie, quand la populatino est assez aliénée pour réélire des délinquants plusieurs fois condamnés...Et au-delà de la simple raison/observation/lucidité, il y a l'aspect affectif et "charnel" de l'alimentation : on devient ce que l'on mange, d'une certaine façon (ingestion de nutriments de bonne ou piètre qualité qui nous permettent de rester en vie ou de développer des maladies). Je ne parle même pas des acquis culturels parce que je remarque, simplement, à quel point telle ou telle alimentation influe mon niveau de forme...On pourrait en parler des heures je crois ;)Quoi qu'il en soit je vous remercie de ce lien (et d'être repassé ;) ) cela m'a permis d'exprimer mon point de vue - et sûrement aussi de le nuancer.

rouby 13/03/2008 19:54

ridicule documentaire fait par une manipulatrice , + d'ingos ici :
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article832

Caco 14/03/2008 15:54

Comme vous y allez ! Dommage qu'on ne puisse commenter l'article que vous nous proposez... C'est bien celui qui dit qu'aucun procès d'intention n'est dressé contre la journaliste c'est ça ? Parce qu'où se situe son intérêt au juste, à elle ?... Je répondrais bien plus longuement mais je doute que vous repassiez... je ne sais pas pourquoi...

Juliette 12/03/2008 20:43

Ah, je comprends mieux le tout arrive ;-)

Caco 12/03/2008 23:37

Hé oui ;)