petit lexique de mots fondants

Publié le par Caco

l'eau du ciel                            chapeau de tête                    atsolument

        à mon d'avis                           ma p'tite maman dorée

je poudra              mahifique            tu peux me déprocher s'il te plaît ?

     à ca fois       si, ça n'éziste !!!      les zaourts et les petits sisses

    elle est marronne                   la véheuse         il fait gni ?

  le pipitre          je suis claclée !            c'est pas clompliclé !!

un coin d'oeil         hier, on té yallé à l'école...        le jus viti-étaminé

    elle est fermée à la clé !       l'imperaimable           le placard à zaffaires

        tu peux l'affraîchir ?           le bawoir             ça sent les cencielles !

   et ceci, et ceça...            énormeument                les clocliclots

    mais il est en vifficulté !!!             la wature                 l'alvaisselle

Publié dans les petites histoires

Commenter cet article

Théobald 17/06/2008 16:45

Je ne m'en lasse pas. Mon petit préféré : "tu peux me déprocher s'il-te-plaît ?".

Caco 19/06/2008 22:25


:)
Moi c'est "ma p'tite maman dorée". 'Videmment...


Juliette 01/04/2008 13:21

Humm, merci de partager ces petits délices :)

Caco 19/06/2008 22:24


C'est que j'en profite toujours pour les savourer aussi ;)


Théobald 31/01/2008 02:42

Quelques jours que je repensais à ces mots cueillis par vos soins. Quelques efforts de clics pour les retrouver. Poésie des innocences.Merci.

Caco 01/02/2008 19:05

Merci à vous aussi - je mets à jour dès que j'en cueille de nouveaux :)

@tom 22/01/2008 00:31

Haha! j'adore! et c'est tellement spontané que je vais même pas essayer de faire le même genre de jeux de mots involontaires, parce que justement ce ne serait pas involontaire ni spontané, alors ce serait foireux!

Caco 23/01/2008 13:11

Je me régale de l'écouter :)Tiens, j'en ai d'autres à rajouter, ce billet sera régulièrement mis à jour !

Pat 21/01/2008 10:46

C'est kro kro mignon !

Caco 21/01/2008 16:14

Je m'en voudrais de ne pas les noter !