le fil des souvenirs /3 : au temps qui passe

Publié le par Caco

DSCN2286.jpg

DSCN2287.jpg

DSCN2289.jpg

Publié dans les yeux ouverts

Commenter cet article

n-talo 17/11/2007 15:53

le marquoir m'attendrit mais je préfère les pattes de chat dans le béton ... quand le père lustucru a crépi le mur coté terrasse de la maison, nos deux filles qui devaient avoir respectivement 5 et 8 ans ont enfoncé leur menottes dans l'enduit ... je souhaite que cette marque de leur enfance reste là comme là, témoin du moment .. et qui sait ... les générations futures se raconteront des histoires sur ces empreintes : veux tu les voir ?

Caco 18/11/2007 03:46

Oh oui je voudrais bien voir ! :)