carte postale

Publié le par Caco

Derrière les vitres de la voiture, les paysages des Corbières défilent sur fond de ciel bleu, mauve et rose. Pas un nuage ne se dessine ; seules les vignes rouges et jaunes ponctuent notre course vers l'horizon. La terre généreuse sous leurs pieds restituent la chaleur de la journée. Une douceur à se baigner en petite culotte - j'ai justement deux fillettes sur la banquette arrière qui ne me contrediraient pas ! En témoignent aussi leurs petites mains adoucies par le sel, les joues rebondies que le vent a caressé, les yeux pétillants de fatigue, le sable dans les chaussures, les cheveux emmêlés...

A côté de moi, Cécile. Nous rompons les époques de nos vies en petits bâtons que nous n'en finissons pas d'aligner sur la rive de nos conversations.
Et je ne suis même pas en train de rêver...

Pourvu que le trajet dure ! Pourvu que ce crépuscule nous reste, pourvu que la lune brille, pourvu que sa lueur continue de nous rappeler, la nuit venue, les beaux paysages et ses chemins perdus...


nti_bug_fck

Commenter cet article

Lise 05/11/2007 09:22

Ah, ces souvenirs si forts qu'ils restent en note de fond dans notre musique personnelle. Mes pensées vous ont accompagnées, même si mes mots ne le pouvaient pas. Trop d'émotion à imaginer votre rencontre "en vrai"...

Caco 05/11/2007 15:21

Merci Lise de tes mots... et tout ce qu'ils disent... Je t'embrasse.

c'est... s'il 04/11/2007 00:00

La nostalgie est une maladie contagieuse...

Nono5606 02/11/2007 09:34

C'est beau ce que tu écris Caco, encore une belle rencontre qu'on a nous aussi envie de voir durer...Des bises

Caco 03/11/2007 15:03

J'aurais voulu qu'elle dure plus, aussi...Caco, nostalgique

Ariane 01/11/2007 12:51

Ah ! Je cherchais Cécile, déjà en manque de ses mots et je me suis souvenue qu'ele allait chez vous, que je lis souvent, aussi ..
Alors je suis venue voir et elle est là
Et plein d'enfants sur la plage et la douceur des mots, toujours.
Bienheureuse Caco qui accueillez, en vrai, notre Cécile (notre Cécile à toutes, n'est-ce pas ?).
Je vous souhaite, à toutes deux, de longs moments de parole, de silences, de bonheur ...

Caco 03/11/2007 15:01

Merci tout plein, Ariane. Je vous avais lue là-bas, et je suis très heureuse de vous savoir dans les parages d'ici aussi... Encore merci :)

n-talo 01/11/2007 00:42

olail y a un gouffre entre le post et le com' de mirza