l'éducation populaire /2 : enfance et éducation

Publié le par Caco

Le dégagement des processus agressifs demande un considérable et inlassable travail éducatif pour intégrer les règles sociales et les valeurs humaines. Tout enfant, tout adolescent doit vivre dans un espace émotionnellement stable pour pouvoir croître et apprendre. Il s'agit de vivre avec, en soi, cette inestimable sécurité et tranquillité intérieure. Les violences reçues pendant l'enfance, la négation de l'autre, l'insécurité émotionnelle et matérielle sont à l'origine de traumatismes psychiques qui produisent une représentation négative du monde et compromettent la participation positive et dynamique à celui-ci et perturbent, parfois gravement, la relation aux autres.

(...)

Jean-Paul Sartre, dans
L'existentialisme est un humanisme rappelle la responsabilité de l'homme vis-à-vis de tous les autres. Responsable de lui-même, traçant son chemin, il dessine sa propre figure et sa propre histoire, sans oublier à aucun moment qu'il demeure parmi les autres et en a le souci :

"Ainsi, la première démarche de l'existentialisme est de mettre tout homme en possession de ce qu'il est et de faire reposer sur lui la responsabilité totale de son existence. Et, quand nous disons que l'homme est responsable de lui-même, nous ne voulons pas dire que l'homme est responsable de sa stricte individualité, mais qu'il est responsable de tous les hommes".

Une manière d'être dans le monde est préconnisée avec l'ambition de ne laisser personne sur le bord du chemin. (...)

Travailler à la formation de citoyens qui seront soucieux d'autrui et de l'intérêt général, libres et créatifs, attachés à la liberté de conscience et de pensée est l'entreprise que mènent les acteurs de l'éducation populaire.

Vivre dans une démocratie et reconnaître l'humanisme en tant que valeur fondamentale ne sont pas innés et demandent un apprentissage, autant par l'acquisition de connaissances sur les fondements philosophiques que par la pratique concrète et la réflexion critique. L'éducation populaire prend son sens dans ce projet. Elle est une éducation à l'humanisme et à la démocratie.


Gérard Bonnefon, Penser l'éducation populaire (Humanisme et démocratie), Chronique Sociale 2006

~

Que se passe-t-il aujourd'hui ?
Les financements vers les actions d'éducation populaire s'amoindrissent, les gouvernants successifs s'étant désintéressés de leurs oeuvres. Le bénévolat s'essouffle aussi : on nous répète assez que tout travail mérite salaire. Les consciences citoyennes tardent à s'éveiller, si tant est qu'elles s'éveillent un jour. La classe politique (entre autres) ressemble de plus en plus à une caste. La notion d'intérêt général est au musée...
Mais bon, il y a les cours d'éducation civique, passionnants, j'en ai eu deux heures en tout et pour tout dans ma scolarité - cette école qui ne m'a pas appris la démocratie, loin s'en faut ! Mais bon, je ne vais pas me plaindre, j'ai appris tellement d'autres choses ! Recracher mes cours, lire en cachette, tricher aux examens, mentir... Pourtant les valeurs qui me portent, elles étaient déjà miennes ! Je les ai donc reniées, avec l'aide bienveillante de l'enseignement autoritaire. J'ai bien peur de ne pas être la seule dans ce cas, et je crains que la situation dans les écoles, collèges et lycées ne se soit pas améliorée...

Et demain ?
Que sera notre précieuse et "inestimable sécurité et tranquillité intérieure" ? Nous avons tous ces besoins de sécurité émotionnelle et matérielle à combler, quel que soit notre âge, pour participer à la construction de notre société. Sommes-nous dans une société et époque qui nous le permet ?

Publié dans lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Apprentie 19/07/2007 15:14

Nous manquons pour beaucoup d'entre nous de cette "inestimable sécurité et tranquillité intérieure", mais nous pouvons la favoriser chez nos enfants, grâce à ce que l'on sait aujourd'hui sur les terribles conséquences de la violence éducative et les alternatives respectueuses. Et nos enfants pourront sans doute faire encore mieux.Voilà mon propre idéalisme qui s'exprime! ;-)

Caco 19/07/2007 18:25

Je l'espère aussi.Je crois qu'on peut aussi la gagner, notre sécurité intérieure... voire que c'est l'oeuvre de toute une vie ! :)